Catégories
Avocat

L’importance de l’avocat des affaires dans une entreprise

Avoir quelqu’un sur qui on peut compter pour le bon fonctionnement de son entreprise est nécessaire. Mais pour que l’entreprise soit en sécurité, il est primordial d’avoir quelqu’un qui peut le protéger à ses côtés. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on conseille souvent aux entreprises d’engager un avocat en droit des affaires. Mais quel est vraiment le rôle d’un avocat des affaires dans une entreprise ?

Le conseiller averti de l’entreprise

Bien que l’avocat des affaires soit spécialisé en droit des sociétés, la majorité de ces professionnels disposent de grandes connaissances dans d’autres domaines comme le droit bancaire, le droit de la propriété intellectuelle, le doit immobilier ou encore le droit fiscal. Des connaissances qui sont très utiles à une entreprise. En effet, grâce à ces connaissances, l’avocat des affaires est un conseiller de taille pour les dirigeants d’une entreprise ainsi que les entrepreneurs. Il est d’ailleurs possible de demander son avis d’expert dans différents domaines de l’entreprise :

  • dans le choix de la structure juridique la plus adaptée à l’entreprise et son créateur,
  • dans la rédaction des nombreux documents juridiques,
  • dans les situations contentieuses,
  • dans toutes les procédures administratives de l’entreprise comme les licenciements ou encore les embauches
  • dans les différentes actions d’investissements dans de nouveaux projets ou dans des projets existants.

Le choix d’un avocat des affaires

Il est possible d’embaucher un avocat des affaires en tant que salarié fixe d’une entreprise. Il est toutefois très important de bien choisir son avocat pour qu’il soit très efficace dans la protection des intérêts de l’entreprise. Orientez donc votre choix sur un professionnel du droit spécialisé en droit des sociétés. Mais ne limitez pas vos critères de choix à cette spécialisation. Incluez dans vos critères les connaissances que l’avocat possède en matière de fiscalité, d’immobilier ou encore en banque. Car ces domaines sont très importants en entreprise. Il vous est aussi possible de faire appel à un cabinet d’avocat. En effet, avec un cabinet d’avocat, vous avez à disposition une équipe d’avocats qui s’occupera de vos affaires. Le risque que l’avocat soit débordé est donc minime, car avec un cabinet vous aurez au moins 3 avocats qui traitent vos affaires. Si l’un des avocats n’est donc pas disponible, les autres sont là pour le relayer.

Les honoraires d’un avocat des affaires

Dans le cas où vous avez embauché un avocat dans votre société comme salarié, ses prestations sont discutées à son entretien d’embauche. Il recevra donc un salaire mensuel que les deux parties auront fixé à la signature du contrat de travail. Dans le cas d’un cabinet d’avocat, l’honoraire dépend de la complexité du travail à faire ainsi que du nombre d’heures que les avocats auront passé dessus.

Catégories
Avocat

Tout savoir sur la profession d’un avocat

De nos jours, devenir avocat est le rêve de nombreux étudiants en droit. Saviez-vous que l’avocat est un professionnel de droit régi par des règles de déontologiques très strictes. Cette déontologie comporte des règles juridiques et éthiques qui conviennent à sa vie professionnelle.

Les études et formations requises

Pour devenir un avocat, un long et complexe cursus de formations vous attend. Après le bac, il existe plusieurs formations juridiques, mais pour pouvoir exercer le métier d’avocat, il est nécessaire d’obtenir un Master en droit. Autrement dit, vous devez choisir la filière de droit à ‘université. Avoir un Master 1 en droit peut vous faire participer au concours d‘entrée à un centre régional de formation professionnelle des avocats ou CFRPA. Il s’agit d’un concours très sélectif et vous ne pouvez pas s’y participer que trois seulement. Par conséquent, il est recommandé de continuer ses études jusqu’au Master 2 en droit. Vous pouvez aussi inscrire aux instituts d’études judiciaires pour préparer au concours. Après avoir réussi, votre formation durera dix-huit mois qui composera un cours théorique, un projet pédagogique et des stages au sein des cabinets d’avocat. À l’issue de la formation, vous décrocherez le Certificat d4aptitude à la Profession d’Avocat ou CAPA.

Les obligations professionnelles

Comme nous savons déjà, un avocat a pour mission d’assister son client, de défendre ses intérêts et de le représenter devant un tribunal. Il a aussi le rôle de conseiller son client. Pour effectuer ses missions, un avocat a l’obligation de :

  • Prêter serment devant la cours d’appel et de s’inscrire au sein d’un barreau.
  • Défendre son client en toute indépendance : pas d’intérêt personnel ni une pression extérieure.
  • Ne pas défendre deux parties
  • Respecter la confidentialité : c’est-à-dire respect des règles déontologiques
  • D’informer à son client l’évolution possible de l’affaire
  • Souscrire à une assurance de responsabilité professionnelle
  • Fournir une convention sur l’accord avec le client.

Les rémunérations de ce professionnel

Le métier d’un avocat est une profession libérable, il est libre de fixer ses honoraires. Mais pour certaines prestations, ses honoraires son régies par ses règles de déontologique. Alors si vous devez demander l’assistance d’un avocat, il est important de discuter le montant et le mode de paiement. Selon la juridiction, il existe quatre types d’honoraires d’un avocat : l’honoraires forfaitaires, au résultat, au temps passé et à l’abonnement.  Il est bien de savoir que la fixation d’un montant d’honoraire dépend de quelques critères tels que la notoriété de l’avocat, du temps qu’il a consacré pour le dossier, la nature de l’affaire, des enjeux financiers, et la situation financière du client, bien d’autres. Dès fois, l’avocat a avancé des débours liés à votre dossier, et ces débours seront facturés parmi les autres.