Catégories
Juridique

Pratiquer le trading de manière légale en France

Le trading gagne de plus en plus de popularité en France. En effet, cette activité permet de placer son capital et de le faire fructifier. La pratique du trading peut d’ailleurs être légale en France, mais elle doit se faire en se conformant à deux conditions. Dans notre guide, vous allez découvrir quelles sont les conditions à respecter qui vous permettront de pratiquer le trading légalement.

Les conditions de la légalité de la pratique du trading en France

Le trading est un moyen d’investir son argent très prisé dans le monde. En France, de plus en plus d’investisseurs s’intéressent d’ailleurs à cette activité. Le trading est d’ailleurs légal sur le territoire français s’il est réalisé en respectant deux conditions :

  • Le trading est pratiqué avec le recours d’un trader professionnel. Un expert en trading est une personne qui a suivi des études universitaires dans le domaine afin de vous conseiller et de vous accompagner dans votre placement, mais aussi pour réaliser pour vous les opérations de trading. Ce professionnel peut d’ailleurs opérer et collaborer avec les marchés boursiers et les établissements financiers pour effectuer vos transactions en trading. D’autre part, le trader professionnel peut analyser le cours du marché et optimiser l’achat et la vente de vos actions ou celles d’une entreprise pour faire fructifier les investissements.
  • Le trading est réalisé sur une plateforme légale. En France, l’AMF délivre une licence aux sites de trading qui peuvent opérer en France. Cette certification est délivrée après la vérification de plusieurs éléments. Sans cette autorisation, un broker n’est donc pas fiable. Une liste des plateformes de trading légales est d’ailleurs disponible sur le site de l’AMF.

La mise en vigueur de ces conditions permet de réduire les risques d’escroquerie ainsi que la perte d’argent trop conséquente.  Mais elle permet aussi de préserver les investisseurs contre le vol de leur identité et de leurs données sensibles et privées.

La fiscalité appliquée au trading légal en France

Le trading est une activité qui permet à la personne qui la pratique de générer des revenus. De ce fait, il est imposable. La fiscalité du trading varie en fonction de l’individu que réalise l’investissement. En effet, si vous êtes un trader occasionnel, vos revenus sont imposés sur la tranche marginale d’imposition au titre des bénéfices non commerciaux. La fiscalité repose donc sur l’impôt sur le revenu au régime progressif. Dans ce cas, le taux appliqué à votre impôt dépend de la valeur des gains que vous réalisez.

Dans le cas où vous êtes un trader actif et que 50 % de vos revenus proviennent des profits que vous réalisez avec cette activité. Vous êtes considéré comme étant un trader professionnel indépendant. Vous êtes donc imposé par défaut au prélèvement forfaitaire unique qui représente 30 % de vos gains. Mais dans le cas où vos revenus en trading dépassent les 33 100 €, vous êtes dans l’obligation de créer une entreprise classique pour réaliser vos opérations. Ce qui vous oblige à vous soumettre au barème progressif de l’impôt sur le revenu pour l’imposition de vos gains au trading.

Trading légale en France et le forex

Dans la pratique du trading, vous avez sûrement remarqué qu’il existe des plateformes qui proposent de miser votre capital dans le forex. Les sites promettent d’ailleurs des gains importants et rapidement. Il est important de ne pas vous laisser séduire par ces publicités, car en général ce sont des arnaques qui ont pour objectif de vous soutirer le maximum d’argent avec un outil de spéculation qui présente un risque élevé. C’est pour cette raison que l’AMF met d’ailleurs en garde les investisseurs sur ces brokers et le marché du forex.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *