Catégories
Divorce

Séparation de corps: Tout ce qu’il faut savoir à ce propos

Au cours de la procédure du divorce, plusieurs moyens sont entrevus pour procéder à la conciliation des époux. Lors de l’exploitation de ces moyens, l’un des époux peut toutefois  vouloir vivre de manière détachée de l’autre. Cette stratégie peut être envisagée dans le but  d’éviter les problèmes.  En effet, cette allégeance vient bel et bien confirmer ce qu’on désigne par la séparation de corps. Qu’appelle-t-on séparation de corps ? Quels sont ses impacts ? Ce sont autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.  Lisez cet article pour plus de compréhension.

Séparation de corps : qu’est-ce que c’est ?

De manière générale, la séparation de corps désigne le désengagement, les démissions vis-à-vis des responsabilités familiales. Par les lois régissant les lois dans leurs formes ou en profondeur, des textes sont vraiment appliqués. En effet, la séparation de corps appelle forcément la justesse et le savoir-faire de la juridiction. Parmi les époux, l’un d’eux peut décider de recourir aux services d’un spécialiste en cas de divorce dans le but de sauver son mariage.

Contrairement à ce cas, l’autre partenaire peut demander à ce que l’on applique les lois gouvernant la séparation de corps. Il faut donc comprendre qu’il ne s’agit pas encore du divorce proprement dit, mais plutôt la dissolution de toutes les choses unissant deux personnes.

Quels sont les impacts de la séparation de corps ?

Les impacts de la séparation de corps sont multiples et énormes. En effet, il est utile de notifier que la séparation de corps à un but précis. Le but de la séparation de corps consiste à finaliser les règles mettant en application la vie commune entre époux.

De ce fait, les responsabilités de l’un envers l’autre prennent fin du moment où la séparation de corps est acceptée par l’un des époux. À ce niveau la sentence prononcée par le juge se propose à procéder à une fixation du cout de la pension alimentaire. Ici, l’époux qui a demandé la séparation  de corps est donc satisfait par le retour de la fixation du montant de la pension alimentaire. Ainsi, même en étant sous le coup d’une séparation de corps, chacun des partenaires est appelé à vivre dans sa maison. Les droits et devoirs envers les uns et les autres prennent fin selon les dispositions prises en compte du code régissant les lois des personnes et de la famille

Notons également que la séparation de corps impacte aussi sur la réparation des biens. Par exemple, lorsque l’un des époux décède, le survivant peut d’une manière ou d’une autre conserver les biens de son conjoint. Néanmoins, cela dépend d’une part du type de mariage suivi. En ce qui concerne l’épouse à laquelle la séparation de corps a été appliquée, elle continuera de conserver le nom de famille de son mari. Néanmoins, la sentence qui sera prononcée pourra la dissuader.

En résumé, la séparation de corps est une chose qui survient lorsque la vie de couple bascule. L’un des époux peut juger bon de recourir à cette solution. Toutefois, elle n’est pas sans impact sur la vie du couple et sur les époux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.