Catégories
Divorce

Les différentes causes à l’origine d’un divorce

De nos jours, le divorce touche un ménage sur deux en France. Selon les statistiques récentes, environ 130 000 cas de divorce par an sont traités au niveau du tribunal, soit une moyenne de 356 ruptures par jour. Donc, ce phénomène concerne toutes les classes sociales, peu importe leur niveau de vie ou d’étude. C’est pour cela qu’il faut parler des raisons qui poussent les couples à prendre une telle décision malgré une longue année de vie ensemble.

La vie séparée pendant un certain délai

D’une manière générale, un mariage signifie partage d’une vie commune c’est-à-dire l’existence d’un domicile conjugal. Mais, il arrive qu’à cause de différentes raisons par exemple, le lieu de travail de l’un des époux. Le couple ne vit plus ensemble ou partage une vie séparément. Donc, nous pouvons considérer que cette situation est involontaire. Cependant, il existe des cas volontaires où l’un des conjoints a pris la décision de ne plus vivre sous le même toit que son conjoint ou il reste dans la résidence conjugale, mais ils ne dorment plus dans la même chambre, n’arrivent pas à se communiquer, ne font plus une relation sexuelle, ne mangent pas ensemble, possèdent des vies sociales indépendantes, et autres. Notons que si l’époux demandeur soumet les preuves nécessaires devant le tribunal, ce dernier peut valider le divorce parce que dans une telle circonstance, c’est l’esprit du mariage qui est bafoué.

La violence physique ou mentale subie par l’un des époux

Il est important de savoir que les comportements abusifs de l’un des époux comme la violence, la jalousie maladive, le harcèlement moral qui se développent au fil du temps peuvent encourager la victime à demander auprès d’une juridiction compétente le divorce. D’un côté, il y a la violence physique qui se caractérise quant l’un des conjoints s’en prend  physiquement à l’autre c’est-à-dire il frappe ou blesse son époux ou fait un abus sexuel. De l’autre côté, il y a également la violence mentale qui se manifeste par une autre manière de faire souffrir l’autre. Cela peut être un harcèlement, une humiliation, un mépris, une menace, une insulte, et autres à l’égard d’un conjoint. Sachez que pour être valables, ses actes d’atrocité doivent rendre intolérable la vie conjugale avec l’autre. C’est pour cela que le juge évalue le caractère intentionnel des agissements, leurs éventuels effets sur la victime, leur fréquence, et  autres. Notons que seule la victime peut user le motif de violences pour demander la rupture d’un lien conjugal.

 Les autres motifs les plus fréquents du divorce

À part ceux qui sont déjà cités précédemment, il existe encore d’autres raisons pour obtenir le divorce au niveau du tribunal. Ce sont :

  • L’infidélité : sachez que l’adultère est l’une des principales causes de divorce actuellement, car il touche environ 33% du ménage. Pour la majorité des couples surtout pendant les premières années de vie commune, il est très difficile de surmonter cet obstacle.
  • L’argent et le boulot : le problème d’argent, l’endettement et la perte d’emploi peuvent aussi favoriser la demande de divorce au sein d’un couple, car ce sont des sources d’angoisse et de stress.
  • Le sexe : vous devez connaître que l’avancé de l’âge peut entraîner un déséquilibre hormonal, et cela peut provoquer un désintéressement sexuel mutuel. Alors pour éviter que cette situation s’empire, il faut en parler et demander des aides venant de l’extérieur.
  • La belle famille : l’ingérence, la critique sans arrêt ainsi que le rejet de la personne choisie par les siens peuvent également fragiliser votre vie conjugale. Donc, il est préférable de se passer de l’influence de vos parents respectifs.
  • Et autres.